Aller au contenu

En tombant sur un paquet de semoule fine de blé dur en faisant les courses, j'ai eu envie de tenter une pâte à nouilles fraîche, qui se tient mieux qu'avec de la farine.

Le bon côté qu'il y a en plus, c'est que contrairement à la farine, la semoule ne vole pas partout au moindre mouvement d'air, et ne se transforme pas en colle instantanément quand elle entre en contact avec de l'eau. Pratique, donc.

La décision a été prise d'en faire des ravioli, fourrés de ce qu'il restait dans le frigo, et quelques tagliatelles avec le reste de pâte.

Ravioli shii-take et tomme de chèvreIl faudra (pour 2 personnes) :

- 2 œufs (bio au minimum comme d'hab)
- deux fois le poids des œufs (sans la coquille) en semoule fine de blé dur (il est normalement écrit sur le paquet qu'elle est destinée à la pâtisserie orientale ou les pâtes, il ne faut pas du boulgour ou de la graine de couscous), soit environ 200 g
- un petit peu d'eau au besoin
- du sel fin

Paquet de soumoule fine complète de blé dur bio de la marque Celnat ...continue reading "Pâte fraîche aux œufs maison et ravioli shii-take et chèvre"

À la recherche d'une recette de cake salé qui ne soit pas tellement aéré qu'il ne tienne quand il est garni, ni tout farineux et difficile à avaler sans prendre une gorgée par bouchée, je suis tombée sur une recette dont la pâte est très humide et la cuisson longue.

Sans parler de la petite croûte de fromage sur le dessus, qui n'est pas âcre d'avoir trop cuit, mais juste croustillante. Cette recette est à l'origine de Nicolas Bernardé, et je l'ai un peu modifiée pour la simplifier légèrement et l'adapter à mon goût.

Cake coupé en deuxIl faudra :

- 200 g de farine (semi-complète, bio et locale pour moi)
- 12 g de levure chimique
- 4 œufs (là aussi bio et locaux)
- 120 g d'huile pouvant chauffer, j'ai pris de l'huile d'olive et de l'huile de tournesol désodorisée
- 160 g de lait végétal
- du sel (quantité à ajuster selon la garniture) ...continue reading "Cake salé adaptable"

salade de courgette crue

Une petite salade crue, qui nécessite :

- peu de temps

- un bon couteau

- de la courgette (on mange la peau, donc mieux sans traitement)

- jus de citron

- du sésame noir ou blanc

- de l'huile de sésame et/ou d'olive

- du persil ou de la coriandre

- du pecorino ou du parmesan EN BLOC

- de l'assaisonnement (gros sel, poivre, curcuma, paprika...)

salade de courgette crue

On s'arme de notre bon couteau pour débiter la courgette bien lavée en fines fines rondelles, qui seront réparties en rosace sur une assiette. Entre les couches, on peut intercaler quelques feuilles de persil ou de coriandre.
Ne reste plus qu'à asperger de jus de citron et d'huile, et à répartir le sel et les épices, ainsi que le sésame, et quelques fines lamelles de fromage sur le dessus.

salade de courgette crue

Il vaut mieux laisser reposer cette salade un moment, pour que la courgette s'imbibe des parfums de toutes les bonnes choses qui l'entourent. Pendant ce temps, prenez un apéro sur le canapé, juste le temps que les pommes de terre cuisent au four.