Aller au contenu

Sirop à chai coffee latte

Autant le chai tea latte est relativement connu, on le trouve notamment dans la célèbre chaîne de café américaine qui vend à un prix scandaleusement élevé du café filtre, autant le chai coffee latte est moins répandu. Le principe reste le même : une infusion d'épices et de café, et du lait.

On voit deux types de préparations, soit en sachets à infuser dans la tasse, soit en sirop qu'on dilue avec du lait.

La présentation en sirop m'intéresse bien parce qu'elle permet de se préparer un chai très rapidement, et encore plus rapidement si on l'aime bien froid comme moi.

Le défaut de cette présentation est en revanche le taux de sucre, qui ne peut être réduit au détriment de la conservation. Personnellement, cela ne me gène pas de le diluer, le goût des épices reste présent.

On peut bien sûr utiliser du lait de vache, mais de nouveau, à titre personnel je préfère les laits végétaux.

Que ce soit en choisissant un neutre (avoine, riz...) ou au contraire en préférant un goûtu (amande, châtaigne, coco...), on obtient quelque chose moins lourd qu'avec un lait animal.

Il semblerait en plus que l'association de polyphénol (issus du café ou du thé dans ce cas) et de protéines de lait aurait pour effet de diminuer l'action positive des polyphénols.

Il faudra :
- 250 g d'eau (environ, pas besoin d'être très très précis sur ce coup)
- un demi-bâton de cannelle
- du poivre
- du gingembre frais
- de la vanille (en poudre, en gousse ou un extrait de bonne qualité)
- de la cardamome, de l'anis, du poivre de Jamaïque, de la muscade, des clous de girofle... des épices chaudes qu'on aime et qu'on a dans le placard, de préférence pas réduites en poudre)
- du café
- du sucre de canne
- une balance
- une passoire assez fine

Découper le gingembre, passer au mortier toutes les épices pour écraser les grains et l'écorce de cannelle et favoriser l'infusion des goûts.

Pour ce qui est des quantités, j'ai mis la valeur de 5 petites cuillères bien remplies d'épices environ.

Faire bouillir l'eau et les épices pendant quelques minutes, laisser infuser aussi longtemps qu'on veut, une nuit c'est encore mieux.

Moudre le café s'il est en grains, 4-5 cuillerées là aussi, et le mettre dans la casserole dont on aura refait bouillir le contenu juste avant.

Laisser infuser avec le feu éteint. Là aussi, on peut laisser autant qu'on veut, plus on attend plus ça sera concentré.

Si on remplace le café par du thé noir, il ne vaut mieux pas le laisser infuser trop longtemps au risque d'avoir beaucoup d'amertume.

Passer le mélange à la passoire pour éliminer les épices et le café, peser le liquide récupéré et rajouter 1,22 fois ce poids en sucre (le but est d'obtenir un sirop à 55% de sucre pour assurer la conservation).

Faire chauffer le mélange jusqu'à ébullition pour bien dissoudre le sucre et mettre en bouteille ou bocal bien propre.

Pour préparer un chai, on dilue ce sirop avec du lait chaud ou froid, on peut fouetter un peu de lait (un peu de gomme xanthane permet d'obtenir une mousse qui tient mieux avec des laits végétaux) ou de crème pour mettre dessus, et servir avec un trait de vanille en poudre dessus si on veut se la péter.

J'ai conservé ce sirop sans problème dans un pot bien fermé et au frigo plusieurs mois.

1 thought on “Sirop à chai coffee latte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *