Aller au contenu

Pâte à tartiner (ou à manger à la cuillère) avec du vrai chocolat et de véritables noisettes italiennes (et avec sans palme, avec sans lait)

À force de chercher des pâtes à manger à la cuillère dans le pot qui ne contiennent pas de palme, et si possible pas de lait, pas de graisse de coprah... J'en arrive à ne prendre que celles dont la liste d'ingrédients est courte. Tellement courte que je peux la faire moi-même.

Il faudra :
- un bon mixeur à lame
- 200g de noisettes entières
- 120g de chocolat noir (ici du 60% de cacao en palet en vrac)
- 15g d'huile de sésame, ou noix, ou noisette, ou tournesol...
- du sucre (ici de canne complet)

Disposer les noisettes dans un plat qui passe au four, et les enfourner dans le four chauffé à 180°, avec le grill supérieur ventilé si possible. Les laisser 10-15 minutes là-dedans, en remuant de temps en temps. Quand cela sent bon la noisette grillée, les sortir et les laisser refroidir dans leur coin.

Mettre de chocolat dans une casserole, rajouter l'huile.

Faire fondre le chocolat huilé à feu doux, et arrêter avant que tout soit fondu, en reposant dans la casserole cela va s'homogénéiser sans risquer de brûler. Normalement. On surveille quand même !

Balancer avec tendresse les noisettes tièdes dans le mixeur, et les réduire en poudre.

Rajouter le chocolat fondu, amalgamer à basse vitesse, puis sucrer petit à petit à son goût. J'ai dû mettre 6 ou 7 petites cuillerées de sucre. On peut aussi bien prendre du sucre glace si l'on n'aime pas les cristaux sous la dent, ou du classique pour garder un côté granuleux et craquant. On peut continuer à mixer jusqu'à avoir la finesse que l'on veut, sachant que l'on n'obtiendra jamais une texture lisse comme du beurre avec un mixeur normal. Mettre en pot, racler les bords en disant que ça serait dommage de gâcher ça. De préférence, choisir un pot trop petit pour avoir encore plus de reste.

On peut aussi imaginer une version sans mixeur : à la place des noisettes entières, on peut prendre de la purée de noisette, y mélanger le chocolat fondu et le sucre. C'est également la version du flemmard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *