Aller au contenu

Nettoyant visage tout doux (et comestible)

C'est la crème nettoyante de Dr. Hauschka qui m'a donné envie d'essayer de fabriquer une mixture du même genre... L'idée : de la poudre d'amande dans un texture crémeuse pour se nettoyer le visage sans frotter. Les modifications : de la noisette, dont l'huile est moins comédogène que l'amande (qui n'est elle-même pas spécialement très comédogène, elle convient donc aussi bien selon la sensibilité aux huiles de la peau), et d'autres produits tout simples. Il y a deux versions : celle à consommer de suite, et celle qui peut se conserver un petit peu.

Il faut :
- de la poudre de noisette
- de l'hydrolat (pour moi de l'hélichryse italienne, et pour vous ce que vous avez et voulez)
- du miel (et du bon, local, non chauffé. Pas du Lune de Miel donc) Éventuellement pour la version conservable:
- de la vitamine E
- de l'extrait de pépin de pamplemousse Éventuellement pour l'odeur et leurs propriétés :
- de l'huile essentielle de lavande
- de l'huile essentielle d'arbre à thé Dans un mixeur, mettre de la poudre de noisette et la mixer doucement. Le but est d'obtenir une granulométrie plus fine et que la crème soit plus facile à appliquer. Rajouter de l'hydrolat petit à petit, pour obtenir une texture crémeuse, mais pas liquide. Rajouter du miel et bien mélanger. Transvaser dans un pot en verre propre et désinfecté dans le cas où on veut la conserver (conservation qui ne dépassera de toute façon pas quelques semaines au frais). Rajouter selon le cas les conservateurs (extrait de pépin de pamplemousse et vitamine E) et les huiles essentielles. Bien touiller pour que le mélange soit homogène, et ferme le pot.

Pour l'utilisation, on prend une noisette dans sa main, on rajoute quelques gouttes d'eau et on applique sur le visage humide. On peut l'utiliser en gommage pas trop souvent, et sinon en suivant la technique particulière de Dr. Hauschka. En gros, il s'agit de faire ventouse avec les paumes de ses mains, et non de frotter.

Je n'ai donné aucune proportion... C'est approximatif, mais je dirais quelques chose comme 2 cuillères à soupe de noisette, une d'hydrolat, une de miel, 2 gouttes d'arbre à thé et autant de lavande. Pour les conservateurs, se référer à leur notice pour les concentrations.

1 thought on “Nettoyant visage tout doux (et comestible)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *