Aller au contenu

Le fraisier sans fraise mais au cassis

Le fraisier sans fraise mais au cassis

Le potager a donné beaucoup de cassis, il fallait bien en faire un gâteau en les gardant crues et entières ! Le cassis remplace donc les fraises, pour un gâteau tout aussi beurré mais au goût beaucoup plus fort.

cassis du jardin

Tout comme la tarte au café, j'ai perdu la papier sur lequel j'ai noté la recette. Et tout comme la tarte, je me suis inspirée d'une recette du même blog. Au lieu d'une génoise, j'ai fait un biscuit roulé de ma bible, l'Art Culinaire Moderne de Pellaprat, datant de 1936. Moderne donc.

extrait de recette du Pellaprat de 1936

Le mélange jaunes d’œufs et sucre (du sucre de canne blond ici) doit être mousseux.

mélange mousseux de sucre et jaune d'oeuf

On rajoute après d'un coup la farine, les blancs d’œufs en neige et le beurre fondu, en mélangeant à peine à la cuillère en bois.

rajout du beurre, des blancs en neige et de la farine

La pâte est disposée en couche régulière dans le cadre, puis cuite à four chaud une dizaine de minutes.

pâte à biscuit étalée dans le cadre

Il faut passer à la crème mousseline, qui est dans les grandes lignes de la crème pâtissière mélangée à du beurre en pommade bien battu.

les deux composants de la mousseline

L'ensemble est délicieux !

crème mousseline bien fouettée

Pour le montage, couper le biscuit en deux, étaler un peu de crème, disposer le cassis généreusement, recouvrir du reste de crème, et poser la deuxième moitié de biscuit avant de réfrigérer tout ce petit monde. J'ai choisi de couvrir le dessus de jus de cassis légèrement sucré et bien gélifié à l'agar-agar, puis étalé au pinceau.

Le fraisier sans fraise mais au cassis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *